R39b 2 DENIERS (points)

Précédente Accueil Suivante

 

 

A/ Buste à droite

+ PHIL . IIII . D . G . HISPANIAR . REX

R/ Armes en plein chamo

+ DVX . ET . COMES . BVRGVNDIAE
Métal : cuivre
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 360
 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Planche VII, fig 2 PA : 5358 JdM : 59 B : 1271

 

Analyse du poids et diamètre des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
2,10 1,53 0,64 3,36
Diamètre théorique Diamètre moyen Diamètre mini Diamètre maxi
18,0 17,7 15,0 22,9

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir
 

non daté

nombre & fréquence du millésime

310 100,00 %
2 deniers (points)
2 deniers (points)
   
Variétés connues Description
Légende d'avers

Sans ponctuation
La croisette initiale est de travers et ressemble
à un sautoir…

HISPANIAR : REX


HISPANIA.R REX

Légende de revers

Sans ponctuation
La croisette initiale est de travers et ressemble
à un sautoir…

La légende est décalée et commence à une heure


 

Millésime

Monnaies non datées, mais datables, voir ci-dessous…

 

Commentaires sur ce type monétaire

Fabriquées après 1637, ces petites monnaies sont très courantes, elles ont été frappées en très grandes quantités : rien qu’entre 1663 et 1672, pendant la maîtrise de Claude-François Poutier (maître particulier), il en a été forgé 11452 marcs (1863 exemplaires mis en boite) ; le 22 janvier 1674, lors de la dernière ouverture de boite, il en avait été encore forgé 1869 marcs…

Mais ces monnaies sont en majorité frappées sur des flancs qui sont de très mauvaise facture :

Les seuls exemplaires (sauf rares exceptions…), à être bien circulaires et réguliers, sont ceux surfrappés sur des doubles tournois royaux ou féodaux…en voici deux exemples ci-contre.
le second exemplaire est très intéressant car la surfrappe laisse apparaître l’ancienne gravure (double tournois de Sedan) avec surtout le millésime : 1640 . Ceci confirme l’hypothèse de datation que nous avions donnée, cette monnaie est postérieure à 1640…D’autre part, comme pour Philippe II, la refrappe directe permettait sans doutes des économies de façonnage des flancs…

2 deniers (surfrappe)
Cliquez pour agrandir
2 deniers (surfrappe)
 

Il a été trouvé récemment, une surfrappe très étonnante : Le double denier a été frappé sur un liard de FRance de Louis XIV au buste juvénile (vers 1657, ce qui confirme encore leur datation), il est très rare de voir une telle refrappe, surtout sur un flan aussi large et dont le poids et la valeur d'origine ne correspondent pas du tout...

2 deniers (surfrappe)
Cliquez pour agrandir

En regardant la photo du carolus non daté de Philippe IV, on peut constater que le coin d’avers utilisé est le même pour les deux deniers et pour les carolus (ponctuation avec « HISPANIAR:REX » très particulière

 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV