jetons du XVIème

Précédente Accueil Suivante

 

Pour cette période, il a été retrouvé  trois jetons (cités dans le "Fourrey de Boisselet), dont un seul repris par Feuardent (aux armes de Marguerite de Bourgogne), les deux autres doivent également se situer au XVIème, pour un daté de 1527, on peut se poser la question de savoir pourquoi n'est-il pas aux armes de Charles-Quint ? quant au second, nous avons retrouvé une description sommaire dans l'ouvrage de J de Fontenay "L'Amateur de Jetons" (Paris 1854), mais qu'il donne pour les Ducs de Bourgogne (?)...
Voici la description de ces jetons :

 

Millésime et
Ref
Description
(donnée par Feuardent)
Dessin et référence
(donnée par Feuardent)
Cliquez sur le dessin pour accéder à la photo
Non daté (XVIème) (10376)

Av : ££.+MA.FIANCE.EST.TELLE.  Ecu losangé mi-parti d’Autriche-Bourgogne pour Marguerite et de croix de Savoie pour son défunt mari Philibert 1er . Dans ces armes figurent quatre perroquets qui sont les armes de Wouters, président de la chambre des comptes à Lille, lequel prit une bien vive part au rétablissement des droits de Marguerite, laquelle lui imposa à titre de reconnaissance que ses armes et celles de sa femme Justine de Beste seraient incorporées aux siennes ; elles furent chargées de quatre perroquets .

Rv : GETTOIRS.POVR.LA.SAVLNERIE.DE.SALIN.  Ecu losangé et couronné mi-parti de Bourgogne pour Marguerite et de croix de Savoie pour son époux . Il est entouré de deux lacs d’amour et de deux briquets placés en haut et en bas .
Non daté (XVIème) pas de description
jeton inconnu à ce jour...
pas de dessin
cliquer pour accéder à la photo
1527
 
pas de description
1529 pas de description