Orgelet

Précédente Accueil Suivante


 

n
La date de fondation de la ville, liée à l'édification du premier château d'Orgelet, n'est pas connue précisément, mais peut être située vers le XIIème siècle. La venue des comtes de Chalon, au début du XIIIème siècle favorisa le développement de la ville. Jean l'Antique s'y établit à partir de 1232.

En 1267, à la mort de son père Jean l'Antique, Jean Ier de Chalon-Auxerre récupère la baronnie d'Orgelet, et accorde à la cité une administration communale autonome assurée par quatre consuls élus par les habitants. Cette charte de franchise fixe les droits que se réserve le seigneur. En 1292, il fait construire un hôpital.

Jean Ier participe au conflit qui oppose de 1294 à 1301 une ligue de barons comtois au roi de France Philippe le Bel, et en 1305 il est en guerre contre son neveu Renaud, comte de Montbéliard, pour le forcer à reconnaître sa suzeraineté sur les châteaux de Dramelay, Binans et Pimorin.

En 1309, son petit-fils Jean II de Chalon-Auxerre lui succède , il est aussi comte d'Auxerre en 1304 et comte de Tonnerre en 1308.
En 1335, il conduit une rébellion des barons comtois contre le duc de Bourgogne Eudes IV, qui vient de réunir entre ses mains, par mariage, le duché et le comté de Bourgogne. Orgelet est brûlé lors de cette guerre qui se termine en 1336 par la défaite de Jean II à la bataille de la Malecombe.

En 1356, Jean est fait prisonnier à la bataille de Poitiers, en même temps que le roi de France Jean le Bon, et est, comme lui, détenu à Londres jusqu'en 1360. Il meurt en 1361.

 

C

 

Jean II de Chalon-Auxerre est autorisé par l’Empereur Charles IV, en 1353, à frapper monnaie tant noire que blanche en son château d'Orgelet (seul atelier mentionné dans les chartes).
Du monnayage de ce seigneur, on ne connaissait qu'un rare denier frappé en son atelier de Rochefort (Ro2.8)
(Revue Numismatique 2008, p. 129-136).

D'après Plantet et Jeannez, il en aurait fait frapper auparavant puisqu'il est excommunié en 1341 par l’Archevêque de Besançon pour avoir frappé monnaie à Orgelet, excommunication relevée en 1351. Mais entre-temps, il ordonna l'ouverture d'un nouvel atelier à Châtelbelin (château dominant la ville de Salins les Bains) e
n 1343
 

 

D'après l'article paru dans les cahiers numismatiques, Revue trimestrielle de la Société d’Études Numismatiques et Archéologiques (SENA) n° 216, juin 2018 (pages 33 à 35), il a été retrouvé un gros correspondant à une imitation du gros à la fleur de lis de Philippe VI et de l'émission de 1341, date correspondant à la première excommunication de Jean II.

En décembre 2018, il est paru dans le bulletin du cercle d'études numismatiques (CEN) N°55 un article sur l'Attribution de quatre monnaies à Jean II de Chalon, comte d’Auxerre (1304-1361) par Thibault Cardon, Francis Dieulafait, Vincent Geneviève, Richard Prot, Roland Sublet et Éric Vandenbossche (voir le chapitre "articles et parutions").
 Il a été retrouvé quatre nouveaux types monétaires, toujours des imitations de monnaies de Philippe VI, qui sont tous des doubles tournois et qui sont classés à Orgelet bien que portant pour certains seulement le titre de seigneur de Rochefort. Je les laisserai donc à Orgelet conformément à ce qui est écrit dans cet article, même si, bien que frappés à Orgelet, il l'ont été pour Rochefort.

 

Or1.2
Gros


Av :
+ IOHAn COmEM
Fleur de lis, bordure extérieure de onze lis dans des oves.
 

Rv : + ARTIS D RVPIFORT
Croix cantonnée d'un lis.
En légende extérieure : +BnDICTV : SIT, etc.
 

Or1.7a
Double tournois
(Double denier ou double tournois aux deux lis accostés de quatre lettres, au nom de Jean comte d’Auxerre)

Av : +I0hAneS C0meS
Deux lis superposés, accostés respectivement de
A/R et T/I
Rv : +
m0neTA / OR[I]ALeT
Croix latine pattée recroisetée coupant la légende, aux trois bras supérieures fleurdelisés.
 

Or1.7b
Double tournois
Double denier ou double tournois au grand lis, au nom de Jean comte


Av : +I0hAn(n)eS : C0meS
Grande fleur de lis accostée de deux besants.
Rv : +
m0neTA (trèfle) ORIeLeT
Croix fleurdelisée avec quadrilobe en cœur.
 

Or1.7c
Double tournois
Double denier à la couronne chargée de « REX », au nom de Jean comte d’Auxerre (?)

 Av : ... eS:COm DADC (?)
Grande couronne dont les montants coupent la légende, chargée de REX.
Rv : + MO[...]TA / D[...]eX
Croix latine recroisetée dont le pied coupe la légende, aux trois bras supérieurs tréflés et au centre évidé.
 

Or1.7d
Double tournois
Double denier au « FRAn/CORV » au nom de Jean comte d’Auxerre et seigneur de Rochefort

 

Av : (Trèfle) IOhanES D RVCFT
Dans le champ : ERTI / COM en deux lignes.
Av : + m0nETA/(DVPL ?)...
Croix latine pattée coupant la légende, aux trois bras supérieurs fleurdelisés.