Saint Claude

Précédente Accueil Suivante


 

 

A La ville de Saint-claude se développe initialement autour d'un monastère fondé au début du Ve siècle par deux frères moines et abbés, Romain et Lupicin . Elle est tout d'abord appelée Condat (du celte Condate « confluent »), puis Saint-Oyend-de-Joux, du nom de l'abbé Oyand (ou Eugendus) qui accroît le rayonnement du monastère à partir de la fin du Ve siècle.

En 639, Claude devient moine dans cette abbaye . Il l’administre durant près de 50 ans, de 650 jusqu’à 695. Il est revêtu 7 ans de la dignité épiscopale, sans doute d’évêque claustral. De son administration, nous savons qu’il cherche à subvenir aux besoins croissants de son abbaye et qu’il contribue à son développement et à son rayonnement
Il meurt le 6 juin 699.

Lieu de pèlerinage, la ville profite vers la fin du XIIe siècle (1160), de la découverte du corps intact de l'abbé Claude, pour augmenter sa renommée. La ville prend alors le nom de Saint-Oyand-Saint-Claude.

Au XVe siècle, saint Claude étant vénéré par le roi Louis XI, la ville garde le seul nom de Saint-Claude. Louis y étant venu avec son père Charles VII, en tant que dauphin, y passe de nouveau en 1456, au moment où il s'enfuit vers la Bourgogne afin d'éviter l'armée de son père. À la fin de sa vie, le roi Louis XI, vieilli, effectue toutefois un dernier pèlerinage vers Saint-Claude le 21 avril 1482

 

Les monnaies de Saint Claude ont toujours posé problème…

On sait qu’en 1175 une charte concernant le monnayage est donnée à l’abbaye par l’Empereur Frédéric Barberousse ; ces concessions seront renouvelées jusqu’au début du XVIème siècle.

Du monnayage, on ne connaissait, qu’un écu d’or trouvée au XIXème à Paris dans un trésor de 7822 monnaies d’or (dont 6700 francs à pied…).
Il est de Guillaume de Beauregard (1348 / 1380), monnaie contrefaite sur le type royal…(monnaie pour laquelle il y eut procès en 1373)

Depuis, des deniers ont été retrouvés, ils ont fait l'objet d'une publication de la part d'Hervé.Grut dans un bulletin de la Société Française de numismatique :

Dans cet article, il est spécifié les raisons de l'attribution, à Saint-claude :

1/ Une orientation due aux lieux de découverte de ces deniers…
2/ La typologie des lettres (la forme du D notamment) fait penser au denier de Lons de la même période(XIème / XIIème)…
3/ Les cantonnements et symboles (temple, étoiles, besants) permettent également le rapprochement avec les monnaies de Dijon, ceux de Robert II de Bourgogne  (1272/1305), ceux de Lausanne (temple cantonné de 4 étoiles) et de Genève…

ces deniers seront donc classé dans ce chapitre, on en distingue deux types

 

 

 


Franc à pied
 

Av :

G.DEI.GRACIA.ABS.SANTI.OGEND’

Personnage en pied tenant l’épée

Et la main de justice dans une chaise

Surmontée de deux crosses

Rv :

+XPC.VINCIT.XPC.REGNAT.XPS.IMPERAT

Croix cantonnée de deux couronnes et

De deux lis



seul le dessin est connu

 

 

 


Denier premier type (le plus ancien)
 

Avers :

XPIANA REICO
Temple sur un X cantonné de deux besants
 

Revers :

+LVDOVICVS

Croix cantonnée de deux besants

 


Cliquez sur la photo pour voir tous les
deniers connus


Denier second type (le plus récent)
 

Avers : XPIANA REGO
Temple sur un X cantonné de deux étoiles

Revers :
+LVDOVICVS
Croix cantonnée de deux besants et deux étoiles


Cliquez sur la photo pour voir tous les
deniers connus


Obole (UNIQUE)
 

Avers : XPIANA REGO
Temple sur un X cantonné de deux étoiles

Revers :
+LVDOVICVS
Croix cantonnée de quatre besants


UNIQUE


Méreau de Saint-Claude

décrit dans 'louvrage de F.de BOISSELET mais jamais reproduit
 


aucune description donnée...