Scodingue

Précédente Accueil Suivante


 

Le Comté de Bourgogne était, au Xème siècle, divisé en cinq comtés « inférieurs », dits « pagus » : comtés de Scodingue (pagus scutingorum), Warasch, d'Amaous, de Port et la ville de Besançon).

Cette organisation a subsisté jusqu'au XIIIe siècle. Dès sa création ce comté sera l'apanage direct des comtes de Bourgogne . Lons le Saunier et Salins
étaient les deux villes principales et revendiquaient toutes deux le titre de capitale.

 

Mr Caron, dans l’étude qu’il fit d’un trésor trouvé au XIXème siècle, où figurent quelques monnaies du type de scodingue, énonce les faits suivants :
1/ les monnaies de ce trésor datent d’après 996 au vu de la présence de monnaies datables (royales)
2/ Vu leur poids, on peut les classer du XIème siècle

 

Otte Guillaume, devenu comte « officiel » de Bourgogne, devant subvenir aux dépenses de sa guerre avec le Roi de France

à propos du Duché de Bourgogne (guerre qui dura 12 ans), fit frapper des monnaies dans ses possessions.

 

Mais où fit-il frapper ces monnaies ?

 

1/ Lons le Saunier :
Les auteurs ont tout d’abord pensé à Lons dont on connaissait déjà les ateliers (X / XIIème) de par les monnaies citées dans les textes…Et on sait qu’il y eut un atelier par « quartier » : le Bourg (BVRGVM) et la ville (VILLA), mais ce sont des monnaies avec titulatures
 

2/ Salins les Bains :
Salins portait aussi le nom de Bourg (Burgum Salinas,  Salinense, Salinis…), et la ville était aussi partagée en deux quartiers (Bourg dessus ou Bourg le Comte et Bourg dessous ou Bourg le Sire).

 

Dernier point : la légende du revers : SCVTINCORVM (plus ou moins !) et COMITS dans le champ ,est-ce là l’indication du comté de Scodingue (pagus scodingorum)  ?

c'est l'option communément retenue...
 




 

 

Denier de Scodingue

Av :

+SAVNIS.BICI (?)

Croix

 

Rv :

SCVTINCORVM (rétrograde ou pas)

Dans le champ COMITS