R30a PATAGON DE POIDS DOUBLE

Précédente Accueil Suivante

 

 

Illustration non disponible

A/ Sarments croisés, portant un briquet couronné auquel est appendu le bijou de la toison d’or, la date en accostement

+ PHIL . IIII . D . G . REX . HISP . INDIAR . Zc

R/ Armes couronnées

. ARCHID . AVST . DVX . ET . COM . BVRG . Zc
Métal : Argent
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 3

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Planche VI, fig 2 PA : Inconnu JdM : Inconnu B : 1265

 

Analyse du poids et diamètre des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
  54,65    
Diamètre théorique Diamètre moyen Diamètre mini Diamètre maxi
  --    

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir
 

1622

nombre & fréquence du millésime

1 33,33 %
collection particulière, photo non disponible
 

1623

nombre & fréquence du millésime

1 33,33 %
patagon de poids double 1623
 

1633

nombre & fréquence du millésime

1 33,33 %

 

collection particulière, photo non disponible
   
Variétés connues Description

 

Commentaires sur ce type monétaire

Monnaie rarissime, connue à trois exemplaires… On peut se demander d’ailleurs si l’on peut parler de monnaie…En effet, ce n’est pas une valeur que l’on retrouve dans les édits réglant le cours des monnaies .
Doit-on considérer ce document comme une pièce de prestige (distribuée aux notables) ou de plaisir comme certaines monnaies en or de Louis XIII ? Il en a été fabriqué également à Besançon, Mais Kind , Carvalho et A Clairand les classent comme « pièces du droit de général », et celles-ci étaient distribuées aux gouverneurs de la cité . A-t-on voulu faire de même à Dole ?

 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV