R40 DENIER

Précédente Accueil Suivante

 

 

A/ Buste à droite

+ PHIL . IIII . D . G . REX . HISPANI . REX

R/ Croix de Bourgogne cantonnée de quatre briquets

+ DVX . ET . COMES . BVRGVN
Métal : Cuivre
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 3
 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Planche VII, fig 3 PA : 5350 JdM : 60 B :  Inconnu

 

Analyse du poids et diamètre des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
  1,24    
Diamètre théorique Diamètre moyen Diamètre mini Diamètre maxi
14,0      

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir
 

non daté

nombre & fréquence du millésime

3 100,00 %

 

 

Commentaires sur ce type monétaire

Monnaie très rare, connue seulement à deux exemplaires, la frappe de ce type monétaire a dû être très confidentielle, quant à donner des dates de fabrication, c’est presque impossible…On peut seulement dire qu’elles ont été frappées entre 1622 et 1665, car il n’en n’est pas fait mention dans les rapports d’ouverture de boites ultérieurs . Ce type de monnaie n’est pas non plus représenté dans les trésors de la guerre de dix ans, mais il est vrai qu’on ne thésaurise pas une si petite valeur . Seuls les bustes et la ponctuation par points peuvent laisser supposer une frappe entre 1637 et 1665, et encore cela n’est qu’une hypothèse, car les blancs ont tous une ponctuation par points et le même buste, et pourtant ils ont été fabriqués dès 1622… le dernier denier tournois royal a été frappé en 1649 et en très petite quantité…On se demande d’ailleurs quel était l’intérêt de frapper une telle valeur vu le prix qu’elle représentait, aussi bien dans le royaume de France qu’en Franche-Comté.
Cette monnaie reste donc une énigme…

 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV