R27a 2 DENIERS (1er type)

Précédente Accueil Suivante

 

 

A/ Bustes affrontés d'Albert et Isabelle

+ ALB . ET . YSABELLA . D . G . ARCHIDV . AVST

R/ Armes en plein champ

+ DVCES . ET . COMIT . BVRGVNDIAE . 1609

Métal : Cuivre
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 728

                                              
 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Inconnu PA : 5331 (?) JdM : Inconnu B : Inconnu

 

Analyse du poids et diamètre des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
2,10 2.24 1.04 3,92
Diamètre théorique Diamètre moyen Diamètre mini Diamètre maxi
20,0 17.8 15,0 22,4

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir
 

1608

nombre & fréquence du millésime

38 5.22 %

 

2 deniers 1608
 

1609

nombre & fréquence du millésime

106 14.56 %
2 deniers 1609
 

1610

nombre & fréquence du millésime

52 7.14 %
2 deniers 1610
 

1611

nombre & fréquence du millésime

62 8.52 %

 

2 deniers 1611

 

1612

nombre & fréquence du millésime

28 3.85 %

 

2 deniers 1612

 

millésimes illisibles

nombre & fréquence du millésime

442 60.71 %

 

 
   
Variétés connues Description
Légende avers ISABELLA , YSABELLA
ARCHIDVCES , ARCHIDV , ARCHID
AVST , AVS
Légende revers BVRGVNDIAE , BVRGVNDIA , en 1612 : BVRGVNDIE
millésime

1609 : 9 normal et 9 formé d’un O avec une petite queue
en dessous
1612 : le deux est en forme de Z

1612 : le deux est en forme de S inversé


Sur les monnaies dont le millésime est illisible ou hors
flan, on peut  donner un indice quant à la période de
frappe, et cela d’après la forme des couronnes du lion :
1608/1610(début) couronne en forme de trois « plumes »:
                           

sur un exemplaire de 1608, trois points :
                                         
1610 /1612 : petite couronne collée au lion

                                               

 

Commentaires sur ce type monétaire

Le nombre de monnaies retrouvées ne correspond pas à la somme de celles indiquées par millésime, ceci s'explique par le fait que sur les 421 exemplaires retrouvés, 199 ont un millésime hors flan ou illisible...
Monnaies très communes, mais très rare en bon état, en effet ces petites valeurs ont non seulement beaucoup circulé au sein du peuple, mais elles ont également circulé jusqu’à la conquête de 1674 voire plus (donc pendant plus de 70 ans)…
On en voit régulièrement dans les trésors de la guerre de dix ans avec les monnaies de Philippe II et celles de Philippe IV (beaucoup de carolus, de deux deniers et de gros de Philippe IV).
Pour ce type de monnaies, le style de gravure est stable et on a peu de variantes de légendes, contrairement à ceux de la seconde période (comme pour les carolus) . Il est intéressant de noter que contrairement à l’atelier de Besançon, à Dole, on a frappé monnaie régulièrement depuis 1587 jusqu’en 1642 (toutes valeurs confondues), et surtout de grandes quantité au début du règne des Archiducs, alors que Besançon a peu ouvré de 1599 jusqu’en 1610.

 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV