R31 DEMI PATAGON

Précédente Accueil Suivante

 

 

A/ Sarments croisés, portant un briquet couronné auquel est appendu le bijou de la toison d’or, la date en accostement

PHIL . IIII . D . G . REX . HISP . INDIAR . Zc

R/ Armes couronnées

. ARCHID . AVST . DVX . ET . COM . BVRG . Zc
Métal : Argent
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 83


 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Planche VI, fig 3 PA : 5333 JdM : 49 B : 1266

 

Analyse du poids et diamètre des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
14,00 13,57 11,78 14,09
Diamètre théorique Diamètre moyen Diamètre mini Diamètre maxi
35,00 34,5 24,0 37,1

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir

1622

nombre & fréquence du millésime

1 1.20 %

 

1623

nombre & fréquence du millésime

2 2.41 %

 

 

1624

nombre & fréquence du millésime

8 9.64 %

 

Demi patagon 1624
 

1625

nombre & fréquence du millésime

21 25.30 %

 

Demi patagon 1625
 

1626

nombre & fréquence du millésime

4 4.82 %

 

Demi patagon 1626
 

1627

nombre & fréquence du millésime

13 15.66 %

 

Demi patagon 1627
 

1628

nombre & fréquence du millésime

10 12.05 %

 

Demi patagon 1628
 

1629

nombre & fréquence du millésime

2 2.41 %

 

demi patagon 1629
 

1631

nombre & fréquence du millésime

1 1.20 %

 

Demi patagon 1631
 

1633

nombre & fréquence du millésime

1 1.20 %

 

 

1634

nombre & fréquence du millésime

6 7.23 %

 

Demi patagon 1634
 

1635

nombre & fréquence du millésime

6 6.02 %

 

 

1636

nombre & fréquence du millésime

1  1.20 %

 

R31 1636
 

1638

nombre & fréquence du millésime

2 2.41 %

 

Demi patagon 1638
 

1639

nombre & fréquence du millésime

4 4.82 %

 

demi patagon 1639
 

1640

nombre & fréquence du millésime

2 2.41 %

 

 

1641

nombre & fréquence du millésime

   %

 

collection particulière, photo non disponible
 

moitié de patagon

nombre & fréquence du millésime

   %

 

Moitié de patagon
   
Variétés connues Description
Légende d'avers

Voir à la page des patagons pour les symboles initiaux
Avec ou sans ponctuation en début et fin de légende

Légende de revers

Avec ou sans ponctuation en début et fin de légende
La toison d’or coupe parfois la légende : DV(toison)X
, DVX(toison).ET
Z.c , Z..c , Z.cc

Contremarque de la ville de Hanau apposée sur les espèces
lourdes étrangères (thalers, ½ thalers, florins..) en 1691 pour
en autoriser le cours :
 
Cliquer sur la photo pour accéder à la photothèque

 

Millésime

1638 : le 8 est refait sur un 6

1633 : à noter que le second 3 n'est pas re-gravé sur un 0 comme pour les patagons

1623 : hybride : coin d’avers de Dole (d’après la
 ponctuation  et la légende) et coin de revers de
Tournai…(deux exemplaires connus)

Cliquer sur la photo pour accéder à la photothèque
demi patagon 1623 hybride


1624 : hybride semblable à celui de 1623 :
 

Cliquer sur la photo pour accéder à la photothèque

Demi patagon 1624 hybride

 

 

Commentaires sur ce type monétaire

De même que pour le patagon, cette monnaie a été frappée en relativement grande quantité de 1622 à 1627, puis la frappe devient plus limitée et les années suivantes ne sont connues qu’à de rares exemplaires (sauf 1638).
Bizarrement, le dernier millésime connu pour l’instant est 1641 alors qu’il existe un 1642 en patagon…Et il est rare d’avoir eu la fabrication de l’un et pas de l’autre…
Dans la description des millésimes est introduit une monnaie appelée « moitié de patagon », cette monnaie a été sectionnée en deux à l’époque, et ceci pour faire d’un patagon deux demi-patagons…Ce n’est pas la première fois que ce phénomène se produit (voir les demi as de Nimes), mais cela démontre qu’à une certaine période, il y a eu pénurie de monnaie, ou que l’on a été obligé de couper de grosses valeurs en deux pour en faire leur moitié (vu que le cours de la monnaie dépendait de son poids et de son métal), ce type de « mutilation » existe aussi pour les gros (voir donc à la page des carolus)
On pourra noter aussi que lesexemplaires de 1640 sont très usés, ceci provient du fait qu’il ont été frappés après la période de troubles que fut la guerre de 10 ans, ce millésime n’a pas été thésaurisé comme les millésimes antérieurs à 1638/39 et ainsi donc il a du circulé jusqu’à la conquête voire plus, il en est de même pour les testons de 1647 qui sont tous très usés…

 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV