R12 BLANC (ou demi-carolus)

Précédente Accueil Suivante

 

 

A/ Buste couronné à gauche.

(Étoile) PHS.D.G.R.HISP.CO.BVRG

R/ Ecu franc-comtois posé sur une croix longue

M Ý C  BVR  GVN  1562

Métal : Argent (6 deniers) puis billon (4 deniers)
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 151

                                  
 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Planche V, fig 3 PA : 5286, 5287, 5288 JdM : 25 B : 1258

 

Analyse du poids et diamètre des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
0,95 0,70 0,38 1,17
Diamétre théorique Diamétre moyen Diamétre mini Diamétre maxi
15,0 15.6 13,7 21,4

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir

1561

nombre & fréquence du millésime

46 31.29 %
blanc 1561

1562

nombre & fréquence du millésime

30 20.41 %
Blanc 1562

1563

nombre & fréquence du millésime

32 21.77 %
Blanc 1563

1564

nombre & fréquence du millésime

20 13.61 %
Blanc 1564

1565

nombre & fréquence du millésime

14 9.52 %
Blanc 1565

1566

nombre & fréquence du millésime

2 1.36 %
Blanc 1566

1567

nombre & fréquence du millésime

1 0.68 %
Blanc 1567

1569

nombre & fréquence du millésime

2 1.36 %
Blanc 1569
illisible

nombre & fréquence du millésime

2 2.65 %
 
   
Variétés connues Description
Légende avers -Tous millésimes : C, CO, COM ; BV, BVR, BVRG, B (1578)
-1561 : ponctuation initiale : besant coupé en deux, trois points
 en triangle, deux points superposés, un triangle, un point tout
 seul ; IHPS au lieu de HISP

                                     
-1562 : ponctuation par étoiles
-1563, 1564, 1565, 1567, 1578 : croisette initiale
-1566 : croix de St-André initiale
-1578 : ponctuation par trèfles

 
Légende revers -1563, 1564 : un besant en dessous et entre le 5 et le 6
-1561 : ponctuation entre M et C par un besant coupé en deux,
 ou par trois points en triangle
-1578 : ponctuation entre M et C par un trèfle
Type -1563 : existe aussi sans annelet sous le millésime et
 avec un écusson plus gros (voir aussi buste ci-dessous)
                                 

-1563 : il en existe plusieurs variétés avec des bustes différents
(voir photothèque)

-1565 : Il existe une rare variété avec la croix batonnée
 (trois exemplaires connus)
                                 
 

 

Commentaires sur ce type monétaire

Nous avons ici la première monnaie fabriquée en très grand nombre, surtout entre 1561 et 1565.
Pour le millésime 1561, les ponctuations par un besant coupé en deux ou par trois points posés en triangle, indiquent une frappe de début de millésime du fait du poids élevé des exemplaires retrouvés et du fait de la même ponctuation sur le liard de 1560 et 1561ainsi que sur le carolus de 1561, ponctuation qui disparaît cette même année, aucune trace en 1562…
Pour cette valeur, de même que pour les liards, nous avons un vide entre 1569 et 1578, puis plus de trace de ce type pendant plus de trente ans, ce qui confirme une plainte déposée par les gens de la ville en 1579 (voir Plantet & Jeannez, page 159), il serait intéressant de voir si d’autres collectionneurs connaissent des millésimes intermédiaires, ce qui confirmerait les dire des monnayeurs qui affirment avoir travaillé…

De même que pour les blancs et les liards de Charles-Quint, il existe une imitation des blancs de Philippe II sans doute fabriquée en Italie (Mantoue ?), voir à la page des IMITATIONS




 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV