R37a CAROLUS (au buste)

Précédente Accueil Suivante

 

 

A/ Buste à droite

+ PHIL o IIII o D o G o HISP o ET o INDIAR o REX o Zc

R/ Ecu franc-comtois surmonté par la date

+ DVX o ET o COMES o BVRGVNDIAE
Métal : Billon
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 6
 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Planche VII, fig 4 (var) PA : 5351 JdM : 57 B :  Inconnu

 

Analyse du poids et diamètre des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
1,45 1,22 1,02 1,58
Diamètre théorique Diamètre moyen Diamètre mini Diamètre maxi
18,0 17,6 16,2 19,1

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir
 

1637

nombre & fréquence du millésime

6 100,00 %
Carolus 1637
   
Variétés connues Description
Légende d'avers

+ PHIL o IIII o D o G o HISPANIAR o REX o Zc
                    

Légende de revers

 

Millésime

Ponctuation par annelets sauf sur un exemplaire :
par points (voir aux commentaires)


                      Carolus 1637 ponctuation par points
                    Cliquez sur la photo pour agrandir

 

Commentaires sur ce type monétaire

Après les années fastes 1622/23, et l’interdiction de frappe qui suivit en 1624, il a fallu attendre plus de dix ans pour voir de petites monnaies ressortir de l’atelier, un rare gros en 1636 et 1638, et enfin ce nouveau carolus en 1637 avec le buste de Philippe IV (le même que sur les deux deniers…les matrices utilisées sont les mêmes pour les carolus et les deux deniers) ; et encore ces frappes sont très réduites car on ne connaît que quatre exemplaires de ce carolus…

Ce type a été volontairement séparé des carolus de 1648/49, car il correspond à un millésime ou intervient un changement de ponctuation qui nous permet de pouvoir dater les pièces de deux deniers . En effet, pour 1637, nous avons « majoritairement » une ponctuation par annelets et une ponctuation par points sur une seule monnaie ; points que l’on retrouve sur les carolus de 1648/49 . On peut donc en déduire que l’exemplaire avec les points a été frappé en fin d’année 1637 . Ceci est très important, car nous verrons que pour les deux deniers, il existe également les deux types de ponctuation : annelets et points, or comme ceux-ci ne sont pas datés, cela nous permet de situer la période de frappe . Ces faits sont confirmés par l’étude des trésors de la guerre de dix ans qui ne contiennent que des deux deniers avec les annelets…et par un autre phénomène : la surfrappe directe que nous étudierons pour les deux deniers à ponctuation par points.

 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV