R38 BLANC (ou demi carolus)

Précédente Accueil Suivante

 

 

A/ Buste à droite

+ PHIL . IIII . D . G . REX . HISP . INDIAR . Zc

R/ Ecu de Franche-Comté posé sur une croix longue

DVX    ET    COM    BVR  Zc
Métal : Billon
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 111
 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Planche VII, fig 5 PA : 5356 JdM : 58 B :  Inconnu

 

Analyse du et diamètre poids des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
0,80 0,74 0,33 1,31
Diamètre théorique Diamètre moyen Diamètre mini Diamètre maxi
15,0 14,6 11,6 17,9

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir
 

non daté

nombre & fréquence du millésime

111 100,00 %
blanc non daté
   
Variétés connues Description
Légende d'avers

Avec ou sans ponctuation
Z.c , Z
REX , RE.X
                 

REX HINDIAR   (manque ISP)
                 

Légende de revers

BVRG , BVR
Légende décalée de 45 degrés :

                 

Z.c , Z , Z et le « c » est dans le premier canton
                 

Millésime

Monnaie non datée…donc frappée de 1622 à ...

 

Commentaires sur ce type monétaire

Le blanc ou demi-carolus est curieusement une monnaie plus difficile à trouver que les gros, carolus et doubles deniers . Sa valeur, son module et son métal en faisaient peut-être une monnaie non rentable à fabriquer, à Besançon, cette valeur a été abandonnée au tout début du XVIIème Siècle (1610) . Il en a quand même été frappé 530 000 exemplaires en 1623, et sans doute d’autres ultérieurement . Le fait que cette monnaie ne soit pas datée nous oblige à être prudent, néanmoins, la frappe s ‘est prolongée au moins jusqu’en 1636/38 car on en trouve fréquemment et en bon état dans les trésors de la guerre de dix ans… Mais après ? La représentation du buste de Philippe IV ne variant pas sur les deux deniers et les carolus de 1637, 1648 et ceux non datés (frappés sans doute entre 1665 et 1674), il n’est pas possible de les dater d’après les bustes ou d’autres détails de gravure (ponctuation par points uniquement ? voir les deux deniers…) Une seule certitude, il n’en est pas fait mention dans les derniers rapports d’ouverture de boites (1672 et 1674) où n’apparaissent que quelques gros, carolus et d’innombrables deux deniers.

 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV