R34 SEIZIEME DE PATAGON

Précédente Accueil Suivante

 

 

A/ Croix feuillue portant un écu franc-comtois en cœur

+ PHIL . IIII . D . G . REX . HISP . INDIAR . Zc 1622

R/ Armes couronnées, accostées par deux briquets avec étincelles

ARCHID . AVST . DVX . ET . COM . BVRG . Zc
Métal : Argent
nombre d'exemplaires de ce type retrouvés  : 616

                            
 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

PJ : Planche VI, fig 6 PA : 5342 JdM : 52 B :  Inconnu

 

Analyse du poids et diamètre des exemplaires retrouvés

Poids théorique poids moyen poids mini poids maxi
3,00 2.86 1.61 3.30
Diamètre théorique Diamètre moyen Diamètre mini Diamètre maxi
29,0 26.1 22,8 32.0

 

Millésime Cliquez sur la photo pour l’agrandir

NON DATE

nombre & fréquence du millésime

3 0.49 %

1622

nombre & fréquence du millésime

43 6.98 %
seizième de patagon 1622

1623

nombre & fréquence du millésime

175 28.41 %
seizième de patagon 1623
 

1624

nombre & fréquence du millésime

203 32.95 %

 

seizième de patagon 1624
 

1625

nombre & fréquence du millésime

5 0.81 %

 

collection particulière, photo non disponible
 

1627

nombre & fréquence du millésime

   

 

collection particulière, photo non disponible

 

 

1634

nombre & fréquence du millésime

2 0.32 %

 

seizième de patagon 1634
 

163- (dernier chiffre hors flan)

nombre & fréquence du millésime

2 0.32 %

 

seizième de patagon 163_

millésimes illisibles

nombre & fréquence du millésime

183 29.71 %
 
   
Variétés connues Description
Légende d'avers

1622  et un exemplaire de 1623 :
. PHIL . IIII . D . G . REX . HISP ET . INDIAR . Zc 1.6.2.2
Avec ou sans ponctuation initiale
Z.c. , Z.c, Zc
1623 : avec un point entre chaque chiffre
               


1623 : croisette initiale (au lieu de la rosace)
               

1623 : le lion est gravé à l'envers dans l'écusson !
     

légende de revers

Avec ou sans ponctuation initiale
Z.c. , Z.c, Zc

Millésime

1622 : L’écusson au cœur de la monnaie a été
volontairement poinçonné pour effacer le lion
de Franche-Comté
       seizième de patagon "martellé"
          Cliquez sur la photo pour agrandir

1624 : la légende de l’avers commence à 1h00
                

163_ : Malgré que le dernier chiffre du millésime
soit hors flan, cette monnaie est publiée, car c'est
le premier exemplaire retrouvé avec un millésime
postérieur à 1630 ! En attendant de retrouver un
exemplaire avec le millésime complet !

 

Commentaires sur ce type monétaire
Cette monnaie très courante a un « gros défaut », le millésime est situé dans la légende, et comme les flancs sont soit courts soit rognés pour récupérer du métal, le millésime est souvent difficile voir impossible à lire…Donc les exemplaires de flanc large (voir 1624) ou ceux dont le millésime est encore lisible, sont difficiles à trouver.
Avec cette valeur, on arrive dans la partie des monnaies que tout le monde pouvait avoir entre les mains, elle n’était pas réservée au grand commerce, c’est pourquoi on en trouve régulièrement dans les trouvailles ou trésors ...
De même que pour le 32ème dont des copies sont connues depuis longtemps, un monnayage aussi abondant ne pouvait que susciter des vocations parmi les faux monnayeurs. Sur les 500 exemplaires répertoriés, seulement un peut être classé comme imitation ou faux :

millésime illisible, légende totalement hors flan, mais type indiscutable :
Type totalement similaire à la copie du 32ème, voir : (lien), mêmes symboles, même type de gravure, etc...
Copie ou faux due à un seigneur d’une province voisine ???
Copie très maladroite avec des alérions dans certains cantonnements , des couronnes et des briquets ne correspondant pas.
En fait seul la typologie est ressemblante avec les vrais 16ème, afin de mieux la faire passer dans la masse


Cliquez pour agrandir

Il a été retrouvé un curieux objet fabriqué à partir d'un 16ème de patagon de Dole.
Il s'agit d'un outil de vétérinaire...Voir les détails sur la page du cliché :


Cliquez pour agrandir

 

retour vers :
Philippe Le Beau Charles-Quint Philippe II Albert & Isabelle Philippe IV